Choisir un entrepreneur

Lorsque vous décidez de construire une maison neuve ou d’entreprendre des travaux de rénovation, le choix d’un entrepreneur est une étape capitale qui s’avère bien souvent complexe. D’autant plus que la rénovation ou la construction impliquent souvent de grosses sommes d’argent.
Pour vous conseiller, l’ACQC fournit des trucs simples qui vous aideront à faire les meilleurs choix possible. Cette fiche détaille, entre autres, quelle vérification doit être faite, de ce qu'il faut inclure et prendre en considération dans le contrat, et ce qui est couvert par la Loi sur la protection du consommateur. 

La fiche vous invite à prendre le temps qu'il faut avant de signer et d'effectuer une série de vérifications. L'ACQC vous suggère notamment d'éviter de faire affaire avec un entrepreneur au noir. L'ACQC donne aussi des conseils à suivre en cas de problèmes.

Prenez le temps qu’il faut avant de signer…

Avant de vous engager par contrat avec un entrepreneur, prenez le temps de bien magasiner.

Par écrit, décrivez de façon détaillée les travaux à effectuer en étant le plus précis possible. S’il s’agit de travaux importants, vous pourriez avoir intérêt à retenir les services d’un professionnel du bâtiment, un technologue, un architecte ou un ingénieur, selon le type de travaux, qui vous aidera à planifier le tout et qui pourra, au besoin, se charger de choisir les entrepreneurs et de superviser la qualité de leurs travaux.

Faites faire au moins trois soumissions écrites aux entrepreneurs pré-sélectionnés. La soumission sur la base d’un devis unique vous permet de comparer plus facilement les offres des entrepreneurs. Si vous ne procédez pas ainsi, vous risquez de vous retrouver avec des différences importantes en ce qui a trait à la nature des travaux; il vous sera alors beaucoup plus difficile de comparer les soumissions.

Rencontrez les entrepreneurs pour discuter de leur soumission. Vous pourrez aussi leur poser toutes vos questions. Renseignez-vous sur leur expérience, leur spécialisation, leur entreprise (année de fondation, nombre d’employés), leur méthode de travail (propre équipe ou sous-traitants), etc. Il est important de vous sentir en confiance avec celui que vous engagerez.

Assurez-vous que les soumissions contiennent tout ce que vous avez demandé et, pour faire votre choix, identifiez et comparez toutes les différences entre les offres. Faites préciser en détail les engagements et les responsabilités de l’entrepreneur: date de début des travaux, durée, pénalités en cas de retard, permis municipaux, propreté et sécurité du chantier, protection des arbres, arbustes et aménagements paysagers,  protection de la propriété des voisins, assurances responsabilité, etc.

La première chose que vous remarquerez est sans doute le prix. Mais attention! En rénovation ou en construction neuve, le moins cher n’est généralement pas le meilleur! Il pourrait même être avantageux pour vous de choisir le soumissionnaire qui propose le prix médian, c’est-à-dire, ni le plus cher, ni le moins cher. Examinez attentivement ce qui est inclus et ce qui ne l’est pas; comparez selon les matériaux offerts, les options et les améliorations proposées; et tenez compte de tous frais supplémentaires éventuellement applicables. Notez aussi que les estimations les plus basses peuvent s’avérer irréalistes, ce qui ouvre la porte aux «extras» en cours de travaux.

D’autres facteurs doivent aussi être considérés, comme le nombre d’années en affaire, la stabilité financière de l’entreprise, la qualité de la main-d’œuvre et des matériaux proposés, le service après-vente, la garantie offerte, etc.

En construction comme dans d’autres domaines, les garanties de cinq, dix ou vingt ans que vous offre l’entrepreneur sont aussi bonnes que la durée de vie de l’entreprise. Si cette dernière ferme ses portes le lendemain, la garantie ne vaudra plus rien. Le problème, c’est que parmi les détenteurs de licence d’entrepreneur au Québec, une forte proportion d’entreprises ouvrent ou ferment leurs portes à chaque année.

Vous pourriez prévenir cette éventualité en choisissant un entrepreneur qui fournit le cautionnement d’une compagnie d’assurances ou d’un plan de garantie rénovation. Assurez-vous que vos travaux sont couverts en vérifiant directement auprès du plan de garantie ou de l’assureur.

Vérifiez la Cote Qualité GCR

L’organisme chargé d’administrer la garantie des maisons neuves accorde une cote de qualité basée sur de multiples exigences financières et techniques. Tous les entrepreneurs accrédités à offrir la garantie des maisons neuves reçoivent une cote de AA à D. Celle-ci est révisée annuellement. Vous pouvez rechercher un entrepreneur dans votre région et connaître sa cote sur le site https://www.garantiegcr.com/fr/

 

Travail au noir

Les entrepreneurs au noir offrent souvent un bon prix à condition d’être payés en liquide, de ne signer aucun contrat et de n’émettre aucun reçu. Méfiez-vous. Ils n’ont généralement ni licence, ni permis, ni assurance.

L’ACQC vous déconseille fortement d’attribuer des contrats à des entrepreneurs qui travaillent au noir, car vous courez de grands risques en les engageant. Puisqu’il n’y a pas de contrat par écrit, vous pouvez difficilement prouver que l’entrepreneur a travaillé pour vous; ainsi, vous n’avez pratiquement pas de recours en justice possible. Dans les cas d’abandon des travaux ou de travaux mal exécutés, vous serez donc laissé à vous-même. En faisant affaire avec un travailleur au noir, vous n’avez aucune garantie, vos paiements ne sont pas protégés et vous pourriez vous-même vous retrouver responsable s’il survenait un accident pendant les travaux.

 

Le bouche-à-oreille

Les références qui proviennent de parents et d’amis comptent parmi les meilleures sources de recommandation quand il s’agit de choisir un entrepreneur en construction ou en rénovation. Vos proches pourront vous parler franchement de la qualité des travaux exécutés et la fiabilité des travailleurs.

 

Continuez votre lecture en vous connectant ou
en vous inscrivant comme utilisateur (gratuit) de notre site Internet.
Notez que l'accès complet est réservé aux membres cotisant de l'ACQC.