Les conditions météorologiques extrêmes ont causé pour 1,3 milliard $ de dommages assurés en 2019

Mardi, 21 janvier, 2020
Bureau d'assurance du Canada (BAC)

Extrait :

Les conditions météorologiques extrêmes partout au Canada continuent de mettre en évidence les coûts financiers des changements climatiques pour les assureurs et les contribuables. En 2019, les inondations, la pluie, la neige et les tempêtes de vent ont endommagé des maisons, des véhicules et des propriétés commerciales. Les dommages assurés pour ces événements météorologiques violents ont atteint 1,3 milliard de dollars l'an dernier, selon Catastrophe Indices and Quantification Inc.

En particulier, 2019 s'est classée au septième rang pour l'année des pertes assurées les plus élevées jamais enregistrées. Comme ce fut le cas en 2018, aucun événement n'a causé à lui seul le montant élevé payé pour le règlement des sinistres en 2019. Les Canadiens et leurs assureurs ont plutôt subi des pertes importantes en raison d'une foule de petits phénomènes météorologiques violents d'un océan à l'autre.

[...]

« Le coût des changements climatiques pour les Canadiens, leurs entreprises et leurs gouvernements continue d'augmenter. Le BAC encourage tous les ordres de gouvernement à travailler ensemble pour réduire notre risque climatique collectif, en commençant par un plan d'action national pour faire face aux inondations », a déclaré Craig Stewart, vice-président, Affaires fédérales, BAC.