Les victimes de la pyrrhotite veulent les 280 M$ de SNC-Lavalin

Vendredi, 20 décembre, 2019
Brigitte Trahan, Le Nouvelliste

Extrait :

Épuisées de se battre depuis 10 ans pour être dédommagées, les victimes de la pyrrhotite en Mauricie et au Centre-du-Québec demandent au premier ministre du Canada, Justin Trudeau, d’utiliser les 280 M$ de pénalités imposées à SNC-Lavalin pour les aider à traverser cette crise évaluée à 1 milliard $.

Une division de SNC-Lavalin, rappelons-le, a été condamnée à payer une amende de 280 millions $ après avoir plaidé coupable de fraude contre la Libye et des organismes du Maghreb. La firme québécoise d’ingénierie, qui a versé 127 millions $ en pots-de-vin au fils de l’ancien dictateur de la Libye dans le but d’obtenir des contrats, est aussi au coeur de la crise de la pyrrhotite qui dure depuis 10 ans.

Lors du premier procès dans ce dossier, il y a déjà 7 ans, la firme avait été condamnée à payer 70 % des dommages, une condamnation que SNC a choisi de porter en appel [...]. 

La Coalition d’aide aux victimes de la pyrrhotite a fait une sortie publique, vendredi matin, pour demander de rencontrer le plus vite possible M. Trudeau et faire en sorte que l’amende de 280 M$, qui ne figure pas dans le budget du gouvernement, soit employée à soutenir les victimes.

La voix brisée, le président de la CAVP, Alain Gélinas, était au bord des larmes en rappelant que cette affaire traîne depuis 10 ans au détriment de drames humains qui se multiplient parmi les victimes: divorces, suicides, cancers, dépressions, faillites, autant de situations attribuables directement à cette crise, dit-il.